dialogues monologues
au hasard

CINELOG.fr
Au hasardClassementNuageSélectionsRechercherNoterQuizProposerEn salles
* A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Les Répliques du film Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain

Répliques de
Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain

realisé par :
écriture : ,
avec : , , , , , , , ,
© 2001 Victoires Productions
2001
8.78/10 (3733 votes) TOP : n°6


Dialogue 1018 partager-- Noter : 010

- Tu m'éclaires. Ce type de roucoulements, c'est prénuptial ou post coïtal ?
- Et ta connerie ? Elle est congénitale ?

Dialogue 1026 partager-- Noter : 010

Elle a une mémoire d'éléphant, ma mère. Éléphant de mer !

Dialogue 1146 partager-- Noter : 010

La vie n'est qu'une interminable répétition d'une représentation qui n'aura jamais lieu.

Dialogue 1163 partager-- Noter : 010

Alors là bravo ! Vive la France ! Me v'la ébouillantée, alors bravo ! Vingt sur vingt ! Vingt sur vingt ! En plein dans le mille !

Dialogue 1230 partager-- Noter : 010

Midi 15, rire de gorge évoquant l'orgasme, motif : plaire au mâle dominant.

Dialogue 1241 partager-- Noter : 010

- Oh ! Euh ! Vous'm désirez euh... vous désirez ?
- Un Tac-o-tac !

Dialogue 1336 partager-- Noter : 010

Sans toi les émotions d'aujourd'hui ne seraient que la peau morte des émotions d'autrefois.

Dialogue 1371 partager-- Noter : 010

Monsieur, quand le doigt montre le ciel, l'imbécile regarde le doigt !

Dialogue 1621 partager-- Noter : 010

- Je crois qu'il y a quelque chose qui change et... Et j'ai eu deux crises cardiaques, et j'ai dû me faire avorter parce que j'avais pris du crack pendant que j'étais enceinte... En dehors de ça tout va bien !
- Tant mieux, tant mieux...

Dialogue 1680 partager-- Noter : 010

Vous au moins vous ne risquez pas d'être un légume puisque même un artichaut a du coeur !

Dialogue 1727 partager-- Noter : 010

La chance c'est comme le Tour de France, on l'attend longtemps et ça passe vite !

Dialogue 2011 partager-- Noter : 010

C'est l'angoisse du temps qui passe qui nous fait tant parler du temps qu'il fait.

Dialogue 2150 partager-- Noter : 010

En règle générale plus je trouve un garçon sympathique, moins il est structuré mentalement....

Dialogue 2333 partager-- Noter : 010

- Qu'est qu'elle a fait de bon aujourd'hui Madame Suzanne ?
- Des endives au gratin !
- Vous allez voir, elles sont à tomber à genoux !
- Ca veut dire qu'elles sont bonnes ?
- Tout dépend de où tu tombes à genoux !
- C'est vrai... si c'est devant la cuvette des wc...
- Là, ça veut dire qu'elles sont pas bonnes !

Dialogue 2574 partager-- Noter : 010

Au soir d'une scintillante journée de juillet, tandis que sur les plages, les estivants s'amusent dans l'insouciance des beaux jours retrouvés, et qu'à Paris, les badauds, accablés de chaleur, contemplent les premiers panaches du feu d'artifice traditionnel, Amélie Poulain, que l'on surnommait aussi la marraine des laissés-pour-compte ou la madone des mal-aimés, succombe à son extrême fatigue. Sous les fenêtres d'un Paris accablé de chagrin, des millions d'anonymes en deuil se pressent le long du cortège et lui témoignent en silence l'incommensurable douleur de se sentir désormais orphelins. Etrange destin que celui de cette jeune femme dépossédée d'elle-même, pourtant si sensible au charme discret des petites choses de la vie. Telle Don Quichotte, elle avait résolu de s'attaquer à l'implacable moulin de toutes les détresses humaines. Combat perdu d'avance qui consuma prématurément sa vie. A 23 ans à peine Amélie Poulain, exsangue, laissait sa courte existence s'étioler dans les remous du mal de vivre universel. Mais c'est là que l'attendait le regret lancinant d'avoir laissé mourir son père sans qu'elle n'eut jamais essayé de redonner à cet homme asphyxié la bouffée d'air qu'elle était parvenue à insuffler à tant d'autres.

Dialogue 2614 partager-- Noter : 010

Nino est en retard. Pour Amélie, il n'y a que deux explications possibles. Premièrement : il n'a pas trouvé la photo. Deuxièmement : il n'a pas eu le temps d'achever la reconstitution parce que trois truands multirécidivistes qui venaient de braquer une banque l'ont pris en otage. Poursuivis par tous les flics du département, ils ont réussi à les semer mais lui a provoqué un accident. Quand il a repris conscience, il ne se souvenait de rien. Un routier, ex-taulard, l'a pris en stop et le croyant en cavale, l'a planqué dans un container, en partance pour Istanbul. Là, il est tombé sur des aventuriers afghans, qui lui ont proposé de partir avec eux pour voler des têtes de missiles soviétiques. Mais leur camion a sauté sur une mine à la frontière du Tadjikistan. Seul survivant, il a été recueilli dans un village de montagnards et il est devenu militant Moudjahidin. Alors Amélie ne voit vraiment pas pourquoi elle se mettrait dans un état pareil, pour un type qui va passer le reste de ses jours à manger du bortsch avec un stupide cache-pot sur la tête.

Dialogue 2633 partager-- Noter : 010

- C'que vous êtes belle Georgette, quand vous rougissez... On dirait une fleur des champs !
- C'est mon aérophagie ça...

Dialogue 2863 partager-- Noter : 010

Le crétin c'est Lucien. C'est vrai que Lucien n'est peut-être pas un génie mais Amélie l'aime bien. Elle aime sa façon délicate de saisir les endives comme si c'était des objets précieux qu'il devait manipuler avec respect. C'est sa manière à lui de manifester son amour du travail bien fait.

Dialogue 2967 partager-- Noter : 010

Un bon souffleur de rue, comme au théâtre, caché derrière chaque soupirail, prêt à vous glisser une bonne répartie bien cinglante, voilà ce qu'il faudrait pour que les timides aient enfin le dernier mot.

Dialogue 3123 partager-- Noter : 010

Voilà, ma petite Amélie... Vous n'avez pas des os en verre, vous pouvez vous cogner à la vie. Si vous laissez passer cette chance, alors avec le temps, c'est votre coeur qui va devenir aussi sec et cassant que mon squelette. Alors, allez-y, nom d'un chien !

Dialogue 3129 partager-- Noter : 010

J'peux vous dire que j'en connais un rayon question coup de foudre. Je peux même vous donner la recette... Vous prenez deux habitués, vous leurs faites croire qu'ils se plaisent, vous laissez mijoter : ça marche à tous les coups.

Dialogue 3204 partager-- Noter : 010

Une fille normale prendrait le risque de l'appeler tout de suite. Elle lui donnerai rendez-vous à une terrasse pour lui rendre son album et en quelques minutes, et elle saurait si ça vaut le coup de continuer à rêver ou non. Ça s'appelle se confronter à la réalité. Mais ça justement Amélie n'y tient pas du tout...

Dialogue 3208 partager-- Noter : 010

Moi j'm'appelle Madeleine Walace... Et on dit pleurer comme une Mad'leine ! Hein c'est ca qu'on dit ? Et Walace ! Les Fontaines Walace ! C'est vous dire si j'étais prédestinée aux larmes...

Dialogue 3469 partager- Noter : 010

Une femme sans amour c'est comme une fleur sans soleil, ça dépérit.

Retrouvez aussi :
-Un Long Dimanche de fiançaillesEnsemble, c'est toutAmen.-


Le Gendarme de Saint-Tropez >>>
Le Gendarme en balade
Le Gendarme et les extra-terrestres




Commentaires


     http://Maitredelhorreur2.skyrock.com   
2009-06-11 @ 18:50

Un des mes films favoris (L)

Ajouter un commentaire


Pseudo :


Mini-avatar :
Couleur 1 :                 
Couleur 2 :                 

Site/Blog :
Votre message :
-
Recopier le code :



Les mots les plus entendus dans ce film :
amélie voilà aime monsieur petit toujours deux bonjour petite elle savez suzanne mère poulain fille vingt jamais instant collignon depuis appelle vrai bretodeau voir alors puis aujourd homme temps merci tous mort encore dufayel coup vous plaît lucien crois garçon nino bredoteau attendez


Nouveautés
J'ai tué ma mère
Double Zéro
Les Tuche
Le Hobbit : un voyage inattendu
Les Profs

Top Films
Jeux d'enfants
Mission Cléopâtre
La Cité de la peur
Pulp Fiction
Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain

Liens
Geekspace
Annuaire du Cinéma
La boutique
Oh My Gore !


TOP FILMS
-
-
-
-
-
-
-
-



Parse error: syntax error, unexpected T_CONSTANT_ENCAPSED_STRING, expecting ')' in /home/cinelog/admin/bbclone/var/last.php on line 67