dialogues monologues
au hasard

CINELOG.fr
Au hasardClassementNuageSélectionsRechercherNoterQuizProposerEn salles
* A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

10 répliques au hasard

Écoute pouilleux, pour moi, tu n'es qu'une merde de chien qui s'étale sur un trottoir, et tu sais ce qu'on fait d'une merde de ce genre ? On peut l'enlever soigneusement avec une pelle, on peut laisser la pluie et le vent la balayer ou bien on peut l'écraser. Alors si tu veux un conseil d'ami, choisis bien l'endroit où on te chiera.

Les hommes n'avancent pas sous les bombes de l'ennemi parce qu'on les a bourrées de tendresse.

- Dis donc toi, tu sais que tu as la tête de quelqu'un qui vaut deux mille dollars.
- Oui... mais toi tu n'as pas la tête de celui qui les encaissera.

Je suis ravi de vous revoir. Je n'ai pas eu l'occasion de vous parler depuis cette mission à Gstad. Je devrais vous remercier. Très belle mission ! Très agréable... Ah, j'espère que vous n'êtes pas trop désappointé, mais je n'ai pas pu tuer tous les chinetoques. Je sais que vous détestez tous ces bouffeurs de riz... C'est qu'ils sont récalcitrants ces faces de quetsche... Les tranches de pamplemousse... Robustes, les têtes de prune... Les coeurs d'ananas... Les rondelles de citron... Les bananes flambées avant qu'elles soient flambées ! Les bananes quoi ! Ah, je descend là.

- Attends, une minute! Il nous faut trois blancs. Tu as quelques progrès à faire de ce côté-là.
- Quoi ? Mais c'est dégueulasse !
- Tu sais ce que tu vas faire? Tu vas t'asseoir, un de mes collègues va te donner un téléphone et tu vas porter plainte pour ségrégation.

- On y va à trois.
- Attends ! Quand on y va à trois, on y va à trois ? Ou bien on compte jusqu'à trois et puis on y va ?

Tu n'as peur que de la peur elle-même, c'est une preuve de sagesse.

Après des siècles d'interdiction de montrer, femmes sommées d'exhiber qu'elles ont bien tous aux normes, qu'elles se sont calibrées. Voilà mes jambes interminables, galbées hâlées, mon ventre plat, nombril percé, mes seins énormes fermes et moulés, mes cils sont longs, mes cheveux brillants... Consternation et sur un ton de connivence amusée, foison de petits conseils pour être une putain à la page et se mêlant de tout... Que tout rentre dans les cases et comment il faut jouir. Se teindre jusqu'aux poils pubiens et comment on doit être du dedans au dehors. Ton faussement débonnaire propagande imbécile pour être comme il faut.

C'est quoi cette coupe de cheveux tu t'es battu avec Jacques Dessange ? C'est quoi cette explosion capillaire ?

Dis donc on t'a jamais appris à manger avec la bouche fermée toi ? C'est à toi que je cause hein. J'ai l'impression d'être à côté d'un camion poubelle qui travaille moi ici. Connasse va ! C'est excessivement énervant d'entendre quelqu'un qui mange des chips pour quelqu'un qui n'en mange pas. Compris ?

Nouveautés
J'ai tué ma mère
Double Zéro
Les Tuche
Le Hobbit : un voyage inattendu
Les Profs

Top Films
Jeux d'enfants
Mission Cléopâtre
La Cité de la peur
Pulp Fiction
Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain

Liens
Annuaire du Cinéma
Oh My Gore !
La boutique
Geekspace



Fnac.com