dialogues monologues
au hasard

CINELOG.fr
Au hasardClassementNuageSélectionsRechercherNoterQuizProposerEn salles
* A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Les Répliques du film Requiem for a Dream

Répliques de
Requiem for a Dream

realisé par :
écriture : ,
avec : , ,
© 2000 Artisan Entertainment
2000


Dialogue 2734 partager-- Noter : 010

- Harry, je vois un docteur !
- Il te donne quoi ? Des pilules ?
- Bien sûr, c'est un docteur !
- Quelles pilules ?
- Une violette, un bleue, une orange...
- Qu'est-ce qu'il y a dedans ?
- Je suis Sara Goldfarb, pas Einstein. Comment veux-tu que je sache ?
- Ça te met en forme, ça te file la pêche ?
- Oui, un peu.
- Un peu ? Tu grinces des dents !
- Ça s'arrête la nuit !
- La nuit ?
- Quand je prends le vert. En 30 minutes, je dors. Comme ça !

Dialogue 2765 partager- Noter : 010

- Quelle importance ? Tu es venu en taxi ! Tu as vu qui avait la meilleure place ? Je suis quelqu'un, maintenant. Tout le monde m'aime. Bientôt, des millions de gens me verront et m'aimeront. Je leur parlerai de toi, de ton père, de sa gentillesse avec nous. Tu te souviens ? Ça fait une raison de se lever le matin. Ça fait une raison pour maigrir, pour rentrer dans la robe rouge. Une raison de sourire. Ça rend les lendemains possibles. Qu'est-ce qu'il me reste ? Qu'est-ce qui m'oblige à faire le lit, la vaisselle ? Je le fais, mais qu'est-ce qui m'oblige ? Je suis seule... Ton père est parti. Tu es parti. Je n'ai personne... Qu'est-ce qu'il me reste ? Je me sens seule. Je suis vieille...
- Tu as des amies.
- C'est pas pareil ! Elles ont pas besoin de moi J'aime me sentir comme ça. J'aime penser à la robe rouge, à la télévision, à toi, et à ton père. Maintenant, quand je prends le soleil, je souris.

Dialogue 2934 partager- Noter : 010

Violet le matin. Bleu l'après-midi. Orange le soir. Les voilà mes trois repas, monsieur le petit malin. Et vert le soir. Aussi simple que ça. 1 2 3 4.

Retrouvez aussi :
-HulkLord of War-


Reservoir Dogs >>>
Retour de manivelle
Retour vers le futur




Commentaires


        
2011-04-12 @ 19:30

- Eh tu sais quoi Marianne ? - Non - J'ai toujours trouvé que t'étais la plus belle fille que j'aie jamais vu. - Ah oui ? - Dès l'instant où je t'ai vu la première fois. - C'est gentil Harry ça me fait du bien d'entendre ces choses là. Y'a d'autres types qui m'ont dit ça avant mais ça n'avait pas de valeur. - Pourquoi ? Est-ce que tu croyais qu'ils se payaient ta tête ? - Non, non non ça n'a rien à voir en fait, j'en ai aucune idée et j'en avais rien à faire qu'ils se foutent de moi c'est juste que, venant d'eux ça n'avait pas la moindre valeur tu vois ? Mais quand toi tu le dis, je l'entends, ça veut dire quelque chose. - Une fille comme toi je crois que c'est vraiment ce qui pourrait m'arriver de mieux...

Ajouter un commentaire


Pseudo :


Mini-avatar :
Couleur 1 :                 
Couleur 2 :                 

Site/Blog :
Votre message :
-
Recopier le code :

Nouveautés
J'ai tué ma mère
Double Zéro
Les Tuche
Le Hobbit : un voyage inattendu
Les Profs

Top Films
Jeux d'enfants
Mission Cléopâtre
La Cité de la peur
Pulp Fiction
Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain

Liens
Oh My Gore !
Annuaire du Cinéma
La boutique
Geekspace



Fnac.com