dialogues monologues
au hasard

CINELOG.fr
Au hasardClassementNuageSélectionsRechercherNoterQuizProposer
* A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

10 répliques au hasard

- Vous avez changé de chemise monsieur Bond. J'espère que notre petite partie ne vous donne pas de sueurs froides.
- Un peu, mais je ne m’inquiéterai que quand je commencerai à verser des larmes de sang.

Moi je suis malhonnête. Et on sait qu'un homme malhonnête le restera quoi qu'il arrive. Honnêtement, c'est des hommes honnêtes dont il faut se méfier, parce qu'on peut jamais prévoir à quel moment il feront un truc incroyablement... stupide.

- Mais j'rêve pas, c'est l'équipe de fer. Tiens, je disais justement à Saïd: C'pauvre plouc avec les mauvais yeux qu'il a maintenant va bientôt falloir mettre des filets au bord de la route, pour pas qu'il aille se foutre dans le ravin. Et bien bravo jeunes gens !
- T'as une barre de remorquage ?
- J'ai tout ce qu'il faut, toujours. Quand tu roules devant moi j'emporte même un moteur de rechange. T'arriveras plus à me surprendre. Enfin ce coup-là on n'aura pas à creuser, c'est déjà ça. J'aime mieux qu'on t'opère en surface. Parce que, parti comme t'étais l'autre coup, en améliorant un peu, fallait amener les... les spéléologues.

-Je peux vous offrir un petit cigare ?
-Pourquoi "petit" ?

-Vous attirez l'homme vers la mort comme le serpent attire l'oiseau !
-L'oiseau est la partie vulnérable chez l'homme !

- Alors pour le menu, j'ai pensé à du homard mayonnaise. Qu'en dis tu ?
- Du homard mayonnaise ? mais c'est affreusement cher. Tu sais combien ça coute ?
- 80 francs le kilo.
- Ecoute. On peut garder l'idée de la mayonnaise, ça c'est très bien.

- Enchanté de vous revoir mon père.
- Ah, je me souviens très bien de vous ! Le soit-disant antiquaire...
- Je me réjouis que vous ayez retrouvé la mémoire, vous allez en avoir grand besoin. Où sont les pierres ?
- Je ne sais pas. Et même si je le savais, je ne vous le dirais pas à vous !
- Pourquoi ? Qu'est-ce qui vous déplait en moi ?
- J'essaye de défendre la vie. Vous... Vous, vous voulez seulement la détruire.
- Oh, mon père... Comme vous vous trompez. Je vais vous expliquer. La vie que vous défendez avec tant de noblesse a pour origine la destruction, le désordre et le chaos. Prenez ce verre par exemple, vide, serein, d'un ennui... mortel. Mais si vous... le détruisez ! Regardez alors toutes ces choses comme elles s'affairent, et notez que chacune a sa place, sa mission à accomplir. Quel ravissant ballet, quel enchantement de formes et de couleurs. Alors pensez à ceux qui ont mit au point tous ces appareils. Les techniciens, ingénieurs, des centaines de personnes qui peuvent grâce cela nourrir leurs enfants lesquels deviendront un jour de beaux grands gaillards, qui feront eux aussi de ravissant petits rejetons qui à leur tour se reproduiront, etc. etc. perpétuant ainsi... la grande chaîne de la vie. Ainsi, vous voyez, par un acte de destruction... je favorise en fait la vie. En réalité vous et moi, nous sommes dans le même business. Tchin, tchin !

Ces bonzes ont fait voeu de célibat, comme leur père et leurs grands-pères.

Quand on se tait, c'est qu'on a beaucoup de choses à se dire.

Là, je te mets la chanson sur la prison, parce que je vais aller en prison un jour Inch'Allah !

Nouveautés
J'ai tué ma mère
Double Zéro
Les Tuche
Le Hobbit : un voyage inattendu
Les Profs

Top Films
Jeux d'enfants
Mission Cléopâtre
La Cité de la peur
Pulp Fiction
Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain

Liens
Oh My Gore !
Annuaire du Cinéma
La boutique
Geekspace



Fnac.com